Ai-Cameroun– Fritz Dikosso Seme qui devient 30ème Préfet de ce département et qui remplace Jean Abate Edi’i  promu gouverneur de la région du Nord, a officiellement  pris ses fonctions ce 28 Juin 2014 à la place des fêtes d’Edéa.

  

La cérémonie de passation de commandement entre les Préfets sortant et entrant était présidée par le Gouverneur de la Région du Littoral, Joseph Beti Assomo, entouré pour la circonstance des autorités administratives, municipales, religieuses, traditionnelles et d’une foule nombreuse des parents et amis des deux préfets et des populations venues des quatre coins du département.

La cérémonie protocolaire

Elle avait commencé par l’accueil du gouverneur par le préfet sortant et s’est poursuivie par l’honneur aux couleurs, l’exécution de l’hymne national par la fanfare de la base aérienne de Douala, la revue des troupes, la présentation des corps constitués au gouverneur, l’installation à la tribune, la remise des décorations à deux récipiendaires du 20 Mai dernier – Mesdames Solange Edoa épouse Abate et Cécile Ngo Ntamack épouse Njebet respectivement élevées au grade de Chevalier de l’Ordre National de la Valeur et d’Officier du Mérite Camerounais - l’allocution du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine d’Edéa, le discours d’installation, la lecture du décret de nomination du Chef de l’Etat du 04 Juin 2014, le rituel d’installation, la revue des troupes par le préfet entrant, la présentation des corps constitués, la remise d’un bouquet de fleurs et le défilé des forces de défense et de sécurité.

Les allocutions

Il y en a eu deux en tout : celle du délégué du gouvernement auprès de la Communauté Urbaine d’Edéa et celle du gouverneur de la Région du Littoral.

Emmanuel Nzoke, le premier à prendre la parole, a relevé que cette cérémonie de passation de commandement était une occasion solennelle de la vie de la ville dont il est le premier magistrat. Après avoir souhaité la bienvenue au gouverneur, il l’a félicité pour son maintien à la tête de la région du Littoral.

Parlant du Préfet sortant, il a fait remarquer que Jean Abate Edi’i s’était illustré pendant son séjour de 20 mois en Sanaga-Maritime par des actions concrètes relatives au maintien de l’ordre, de la paix et au développement, à la sécurité des hommes et des biens conformément à la feuille de route qui lui avait été confiée lors de son installation le 12 Novembre 2012 come 29ème Préfet du département. Il a poursuivi en mettant en exergue les qualités d’homme de celui qui est désormais le gouverneur de la région du Nord tout en lui souhaitant plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Quant au Préfet entrant, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté Urbaine d’Edéa lui a dit que la Sanaga-maritime l’accueillait à bras ouverts. Il lui a présenté ce département, le plus vaste de la région avec 11 arrondissements et autant de communes. Il lui a également dressé la carte scolaire, sanitaire, politique et sociale du département tout en insistant sur les 170 000 âmes qui y vivent paisiblement et dont les activités principales tournent autour de l’agriculture, de l’élevage, de l’artisanat et de l’industrie. Parlant de la politique, il a laissé entendre que la Sanaga-Maritime était un véritable laboratoire de démocratie avec une cohabitation pacifique de divers courants. Enfin, il lui a promis le soutien total des autorités administratives et municipales pour la réussite de sa mission.

A sa suite, le gouverneur Joseph Beti Assomo, d’entrée de jeu a estimé chaleureux, massif et coloré ; l’accueil qui lui avait été réservé. Puis il a adressé ses vives et chaleureuses félicitations aux deux récipiendaires et ses remerciements au délégué du gouvernement pour son souhait de bienvenue.

Pour le Préfet sortant, il a apprécié les qualités humaines de ce dernier ainsi que le travail remarquable abattu faisant ressortir qu’il avait fait une carrière remarquable aux quatre coins du pays. Il lui a transmis la reconnaissance des populations de la Sanaga-Maritime, du gouvernement et les encouragements du Chef de l’Etat.

Présentant le préfet entrant, le gouverneur a dit qu’il était administrateur civil principal hors échelle, originaire de Fiko dans l’arrondissement de Fiko, département du Moungo, marié et père vde 02 enfants, né à Yaoundé il y a 54 ans ; ville dans laquelle il a fait ses études primaires puis secondaires au Collège Vogt et au Lycée Général Leclerc et supérieures à l’Université de Yaoundé puis de N’gaoundéré. En 29 ans de service, il a travaillé tour à tour comme cadre du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, conseiller aux affairejuridiques et financières à la Province de l’Adamaoua à N’gaoundéré, Sous-préfet de Lolodorf, Babadjou, Santchou, N’gaoundéré et Bertoua 1er, Secrétaire Général des services du gouverneur du Nord à Garoua puis Préfet du Mbam et Inoubou à Bafia avant son arrivée à Edéa.

Après le rappel des missions dévolues au Préfet, il lui a prescrit une feuille de route qui se résume en trois grands mots : la loi, l’ordre et le développement, trois choses qui doivent guider ses actions.

S’adressant aux populations, il leur a demandé d’éviter que leur territoire serve de base arrière aux gangs des malfrats et qu’elles capitalisent les richesses dont regorge leur département.

Au terme du discours du gouverneur, l’on a procédé à la lecture du décret de nomination du Chef de l’Etat puis le gouverneur a prononcé la phrase rituelle de prise de commandement.

Le nouveau préfet a passé en revue les troupes et s’est fait présenter les corps constitués avant de recevoir des mains de son épouse, un bouquet de fleurs.
La cérémonie a pris fin par le défilé des forces de défense et de sécurité.

Georges Ndenga, Ai Douala