liesse-malimba-10-11-2014

Liesse populaire dans un quatier malimbanophone à Edéa à la lecture du CT du 10/11/14

Stéphane Loè (35 ans, commerçant à Mongombè) en sanglots et totalement ému de joie nous confie ceci " C'est un rêve qui devient réalité...nous aussi on va souvent rentrer chez nous tous les week-end comme tous les autres camerounais et même aller facilement à nos deuils et à nos mariages....je n'en reviens toujours pas! "

Plus réservé et moins loquace, Makakè Mbimbè(41an, agent de maitrise) , lui, pense que " les ventes anarchiques de terrains vont quadrupler si nous ne sécurisons pas nos terres ancestrales au plus vite"

Les commentaires, les interrogations et les supputations en tout genre vont bon train dans les chaumières.

-------

L'édition du quotidien Camerouon Tribune du 10 novembre dernier s'est arraché comme des quignons de pain dans les kioske des zones malimbanophone. Raison pincipale de cette frénésie: Un rêve devient réalité  - Malimba-rive droite aura sa route

routmalimba 001