mme-ndoumbe

Le propre d’une grande institution est qu’elle demeure toujours pérenne même lorsque les hommes et les femmes qui la président passent. De ce point de vue la JNFM instituée depuis 8 ans par notre regrettée Gisèle Ndoumbè est une œuvre devenue baroque au Cameroun.

Parce que l’amour est plus fort que la mort, parce que la flamme du  souvenir va toujours surplomber les pesanteurs de l’oubli, Il n’y avait pas plus bel hommage à faire à Gisèle que de continuer  cette aventure humaine.

Parce qu’elle a fortement modifié notre paysage émotionnel. Le faisant passer tour à tour du repli sur soi à l’expansion, des lamentations plaintives aux exaltations expérientielles d’un peuple. Rien que pour cela Gisèle est, pour nous autres, immortelle.

Si un arbre du souvenir à la mémoire de Gisèle Ndoumbè devrait être planté en mars 2018 à Bolounga, cela ne serait que justice et reconnaissance pour cette âme charitable dont la vie passée sur terre est désormais synonyme de bienfaisance.

Son ombre planera à coup sûr sur la prochaine édition de la JNFM (2018). Mais nous serons présents.

Mouboledi

 

--------------------------LE PROGRAMME--------------------------

 

 

                   JOURNÉE NAUTIQUE DE LA FEMME MALIMBA (JNFM)

VERS UN NOUVEAU DEPART

La 9ème EDITION est prévue le 31 mars 2018

 

Une régate féminine des « Sirènes » et la promotion de la  culture Malimba

 

                                                         LE CONCEPT

 

La Journée Nautique de la Femme Malimba est une grande histoire :

  • de promotion du développement de Malimba avec comme actrice principale, la femme Malimba
  •  d'amour et de fidélité à une culture et à un sport: la course féminine de pirogues.
  •  d'attachement à un territoire : Malimba Océan.
  •  d'amitié à l'endroit de la femme Malimba.

 

Ce concept nouveau, événement exceptionnel et inédit, imaginé et initié par Mme Christine Gisèle NDOUMBE de regrettée mémoire, de par sa nature rentre dans le cadre de la promotion des valeurs particulières de la femme Malimba: l'usage quotidien de la pirogue, le savoir- faire culinaire des spécificités Malimba.

 

Il intervient dans le cadre de la clôture du mois de la femme, le dernier samedi du mois de mars de chaque année dans les îles Malimba, arrondissement de Mouanko, département de la Sanaga-Maritime, Région du Littoral.

 

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

 

* MALIMBA Océan est à 100 km de Douala : durée du trajet 2h00 à 2h30 en voiture

ü  Douala-carrefour Mbongo : 30 km de route goudronnée (environ 30 mn)

ü  Carrefour Mbongo-Malimba : 70 km de route en terre (entre 1h30mn et 2h00)

* Suivi sanitaire et médical la veille de l'épreuve

* Veillée spirituelle de la piroguière

* Nombreuses possibilités d’hébergement à Mouanko (à 9 km (20mn) de Malimba )

Epreuves

* Démonstration par les femmes des techniques de la rame (munjonjo, bédoutè,etc…)

* 1000 m de course de pirogues sur le fleuve Sanaga

* 03 pirogues de 25 rameuses chacune

* Départ en marée basse entre 11h30 et 12h00

* Rafraîchissements et ambiance à la fin de la course

* Remise des dons sous forme de primes.

 

ATTRACTIONS

 

* Développement en langue locale de thèmes choisis par les femmes pour leur éveil

* Stand d'objets d'art Malimba basés sur la palourde

* Stand de recettes culinaires Malimba basées sur la palourde

* Sketches

* Élection Miss Malimba

* Danses traditionnelles Essewe ya Mulimba, Jaba et autres

 

ORGANISATION

Association MALIMBA EXPRESSION

Récépissé de Déclaration préfectorale d’association n°052/RDA/C18/SAAJP

Du 04 juin 2015

 

NOMBREUSES INNOVATIONS ATTENDUES POUR LA 9ème EDITION DU 31 MARS 2018

 

Les MALIMBA doivent s’approprier cette expression culturelle qui est leur et travailler à sa perpétuation, à son amélioration et à son expansion.

1)     Un changement de dénomination est envisagé pour honorer la mémoire de la créatrice de l’événement. Vos propositions sont attendues. Une seule nous est parvenue pour l’instant: NGFM (Nautique Gisèle de la Femme Malimba)

2)     Trois nouvelles pirogues doivent être fabriquées et livrées en décembre 2017. Vos contributions sont attendues auprès des personnes désignées ci-dessous.

  • Durée des travaux : 75 jours
  • Coût des travaux : 2 400 000 F
  • Longueur 15m, 25 places, essence : Padouc

3)     Les couleurs des pirogues et des rameuses doivent être confirmées ou modifiées. Celles en cours depuis 2013 sont les suivantes et représentent:

ü  Vert : L’environnement, la forêt qui nous entoure

ü  Bleu : Le ciel radieux dont la couleur se reflète sur la Sanaga et l’Océan

ü  Jaune : La lumière et la chaleur du soleil

En lançant la première édition de la JNFM le 27 mars 2010, Mme NDOUMBE Christine Gisèle a mis en exergue le rôle de la femme Malimba dans le développement économique et social, et réduit la pénibilité de ses activités quotidiennes en  apportant une contribution à l’amélioration de ses conditions de vie, de son niveau d’éducation, de ses connaissances, par des dons et la mise en œuvre  de plusieurs ateliers et sketches. 

 

La femme Malimba a pu dégager plus de temps à consacrer à des activités génératrices de revenus. Elle a bénéficié de houes, machettes, limes, pelles, nasses, râteaux, filtres à eau, moulins à écraser manuels, cuvettes, bassines, brouettes, bottes, porte-tout, fournitures scolaires, aides multiformes, etc…    

Mme NDOUMBE a organisé tout ceci autour de plusieurs jeux et sport traditionnels réhabilités, qui rappellent notre  identité et culture ancestrale, et en créant la course féminine de pirogues, clou de la fête.

 

Que de batailles elle a mené chaque année en 8 éditions contre vents et marées pour assoeir son concept ! La dernière en date étant celle mémorable de mars 2017.

 

Comme ELLE, nous n’allons pas baisser les bras. Des Malimba reprennent le flambeau pour le hisser encore plus haut. Ce vaste chantier est ouvert à tous les Malimba de bonne foi.

 

Le premier chantier pour lequel vos contributions sont attendues consiste au renouvellement des trois pirogues de course qui auront 6 ans d’âge en 2018. Leur livraison est prévue pour le 15 décembre 2017.

Les contributions sont attendues auprès des personnes ci-après

DOUALA

1)     Mme EWANE Julienne :       699 844 930

2)     Mme EPEE Clarisse              690 480 022

3)     Mme MOUKOKO Cathy      699 826 346

YAOUNDE

1)     Me DIKANDA Henri              699 968 417

2)      

3)                

France

Association « Malimba Avenir »

 

LE COMITE D’ORGANISATION (Contact : 690 302 337 : 677 675 337)