08 janvier 2010

FIERTE: Le Malimba Roger Ngom Mambingo, seigneur des airs

Le club SAFACAM de Dizangue au bord du lac Ossa, endroit de villégiature que le frère Ngom Mambingo connait parfaitement Encore inconnu jusqu'à ce fameux jour 24 mars 2004 , le pilote de ligne d'obédience Malimba Roger Ngom Mambingo va devenir contre son gré l'un de ces héros discrets de l'histoire de l'aviation camerounaise. Si le crash manqué du Boeing 757-200 aux commandes du quel il se trouvait est resté tatoué dans la mémoire collective  camerounaise, c'est au fin fond, de Mulimb'é jédu que la Rédaction de votre... [Lire la suite]
Posté par ilimbe-ilimbe à 13:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

08 décembre 2009

EPAKA HENRI: MALIMBA, CAIMANTOIS ET LION INDOMPTABLE

LES LIONS INDOMPTABLES 1968,  D’ EPAKA HENRI (Le virtuose du Caïman Akwa Club de Douala est le premier accroupi à partir de la droite) Certains ont connu le brillant et talentueux sociétaire du Caïman de Douala des années 60. Mais très peu auront connu l’homme et le père de famille affectueux qu’a été Henri Epaka dont la dépouille repose en paix depuis bientôt 10 ans à Logbessou (que la terre lui soit légère). Si la discrétion  en toute chose était pour lui la valeur cardinale à inculquer aux jeunes, cet ex- lion... [Lire la suite]
Posté par ilimbe-ilimbe à 18:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 novembre 2009

Paul Jocky: Une aventure exceptionnelle

Paul JOCKY est né en 1882 dans l'une des îles Malimba appelée Boninga ", située au Sud de l'archipel. La situation géographique de ces îles (embouchure de la Sanaga) prouvent qu'à cette époque, les habitants étaient déjà en contact avec l'extérieur. Et même des vestiges qu'on y trouve jusqu'à présent. Paul JOCKY aimait-il l'air du large. Etait-il fasciné par les hautes vagues qui frappaient régulièrement les portes de la Sanaga ? Toujours est-il que Paul JOCKY naïvement opte pour l'aventure.Il voulait voir ce qu'il y... [Lire la suite]
Posté par ilimbe-ilimbe à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 septembre 2009

Honorable Mme Ayayi

AYAYI née MOUTYMBO RosetteNée le : 13 juin 1949 A : NgambeVeuve - 3 enfants - 5 petits  enfants Inspecteur principal Trésor Message personnel sur la promotion de la femme ou la protection de la famille : Les femmes sont représentées dans tous les secteurs d’activités et occupent des postes à tous les niveaux. Elles doivent capitaliser ces acquis pour s’affirmer d'avantage sans oublier l’encadrement de leurs familles dont elles sont la cheville ouvrière Poste actuellement occupé : Ambitions : Député -... [Lire la suite]
Posté par ilimbe-ilimbe à 18:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2009

Fargeon Etongo Ebouè: Le talent précosse

Les objectifs de l’asbl L’organisation des match de gala, lancement de studio foot mobile (TV-radio via Internet), jumelage des clubs de football et la création des stages, tournois et écoles de jeunes ;La vulgarisation de la tolérance dans les stades de football en combattant la violence, le racisme, l'exclusion, le mauvais esprit ;L’organisation des voyages sportifs dans toute l’Europe lors des rencontres des championnats et coupes européennes ;Le soutien et l’encadrement des jeunes espoirs du football dans la recherche... [Lire la suite]
Posté par ilimbe-ilimbe à 13:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2009

Ebongue Lottin Ernest: Un lion indomptable appellé Bouboul

CARTAS DOS LEITORES PÓS MODERNOS Directamente do bairro londrino de Pimlico, epicentro de discussão nihilista, pós moderna e pós estruturalista, é com enorme prazer que apresentamos uma breve monografia de Ernest Lottin Ebongué, escrita por um homem que dispensa apresentações, um pós moderno total, tal como nós: José Meirinho. A ele o nosso mais sincero "obrigados". Ernest Lottin Ebongué festeja um golo ou foge assustado do místico Roger Milla, na Taça CAN 84. Sempre existiram futebolistas que ao longo dos tempos tiveram... [Lire la suite]
Posté par ilimbe-ilimbe à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,