almanach_malimba2

Malimba est-il encore cette grande famille où ses enfants peuvent se côtoyer sans anicroches?

Depuis le premier épisode de cette série que vous avez tant lu et aimé, beaucoup d'eau a coulé sous le pont d'Edéa. Le projet du MCT de Yôyô est rentré dans sa phase turbulente tandis que Malimba-gare est passé tout prêt d'une usine de montage d'automobiles asiatiques.

Entre temps, le préfet d'alors a été appelé à d'autres fonctions pendant que le forum d' ilimbe ilimbe battait son plein à Malimba farm.

Certains verront à travers ces acteurs de simples thuriféraires, d'autres y apposeront de vénérables civilités , mais tous ont en commun de porter des espoirs pour cette deuxième partie de l'année. Regard sur les atouts des uns et des autres. Plus qu'un simple dossier, un véritable A1 de chacun . En attendant le 3ème épisode, voici les 30 personnalités du moment .


1-Wonja Kwin Nicolas


Avantages :Le frère aîné de M. Emandè Simon est un inconditionnel du bureau actuel. Ce qui lui vaut la totale confiance de Dikanjo et d’Ewoudou.On ne peut en dire autant de tous les adhérents d'Ilimbe Ilimbe.

Inconvénients : Ses détracteurs disent que son charisme est mal utilisé et uniquement voué à défendre ses propres intérêts. Ce qui n’est évidement pas l’avis de Bernard Matanda. Avec le frère Kutta on leur reproche au sein d'Ilimbe Ilimbe d'avoir beaucoup trop congratulé Ndoumbè Marcelin en 2003à Moulongo. Ce qui contribue à rendre dérisoire leurs positions actuelles. D’autres vont jusqu'à titiller ses choix spirituels, heurtant malheureusement au passage sa liberté de culte et sa vie privée.Ce qui est du reste blâmable.


2-Epoule Ebemby Ernest


Avantages : On connait ce Moulongo comme le principal boulanger de Zepol à Douala. Ce serviteur de la cause Malimba a été aussi trésorier sous le mandat du frère Dick Dikandjo . Il a même aussi participé de manière bénévole à la rémunération des maîtres d’école à Malimba. En sa qualité de représentant local de la fécaboxe, il jouis d’un énorme respect dans la communauté. Autant que sa bananeraie de la région de Bossambo-Farm.

Inconvénients : Ses détracteurs voient en lui un puncheur. Certains, plus acides, disent qu’il ne fait pas assez pour que les jeunes Malimba s’intéressent à la boxe. Il a intérêt à mettre KO ce type de kongossa. Les mêmes attendent aussi de lui une boulangerie au pays Malimba.


3-Me Bodjondè Cyrille


Avantages : Ce jeune avocat du barreau camerounais sait pertinemment qu’en ayant remplacé le défunt frère Dallé à la tête de la Délégation régionale d’Ediè il avait une marque à imprimer. Il l’a fait.On ne peut pas en dire autant pour tous le monde à Edéa.

Inconvénients : L‘homme n’est pas impliqué réellement dans la querelle de chefferie, ce qui lui vaut les foudres sournoises d’une partie des pro Nanga.


4-Ekam Ndjo Alexandre


Avantages :Le juriste bordelais sait que son heure de gloire à Malimba arrive. Il sait tâter le terrain et même évaluer les forces en présence. Sur ce plan Dugeny a du génie. Jamais exubérant, le rassembleur Sawa de Bordeaux est même discret. Sans doute pas autant que son aîné Chicot mais suffisamment pour se faire oublier pendant qu’il tisse sa toile.

Inconvénients : Sa très petite connaissance de Bohenjè peut lui valoir des griefs. Mais ce n’est pas un obstacle rédhibitoire. Certains Bonabéténa lui reprochent aussi sa méfiance vis-à-vis du village que jadis son père aujourd’hui disparu, connaissait dans les moindres recoins. Rien de grave, ceux là sont tout simplement des impatients.


5-Manga Célestin


Avantages :La PMUC a de la chance de l’avoir comme chef d’agence, c’est ce qu’affirment ses proches. Cette position lui donne l’avantage de mettre en exergue les filles Malimba dans les box du parieur.

Inconvénients :Chez les plus pressées, on entend dire que le frère Célestin n’est pas la solution miracle et qu’il trouvera des excuses comme la hiérarchie ou la rentabilité pour ne pas les recruter. Ceci est évidemment un mauvais procès d’intention.


6-Etondè Luc


Avantages : Ce Chef Bongo de Malimba farm est le fils du célèbre Ekollè Tondo. Une renommée qu’il peut capitaliser en ces temps où les compliments sont plutôt rares. Sa manufacture de bois sait également aider les Malimba à des moments difficiles.

Inconvénients : Il pourra difficilement porter une critique, même constructive, sur Ilimbe Ilimbe étant donné que sa fille est mariée à un cadre du bureau actuel. C’est cette collusion d’intérêts qui pourrait lui être préjudiciable dans sa mission de Chef.

7-Elimbi Ferdinand


Avantages : le Chef de Soulélaba est aussi un proche d’Ebenezer Elimbi son homonyme. D’ailleurs ce dernier lui est d’un grand secours quand on sait ce que vaut cette pointe sur le plan touristique. Mais il pourra aussi compter sur le frère Edimo Guillaume qui a fait son apparition dans la toile Malimba.

Inconvénients

Il est d’un suivisme impénitent selon ses adversaires. Ses points de vues sur les crises actuelles sont selon certains du copier/ coller des autres. Mais surtout on lui reproche son laxisme sur la gestion foncière de la pointe phare du Cameroun. Affaire à vérifier.


8-Moukekè Philippe


Avantages : Cet acteur majeur de l’élévage a gagné ses galons dit-on en investissant sur le durable : les terres balnéaires. L’homme est sobre et effacé ce qui lui vaut la sympathie de tous.

Avantages : Même si le frère de Jacques Moukékè n’a pas à se plaindre de ses marchés et des business, son effacement pourrait à moyen terme lui être préjudiciable. Car quand on n’a pas de camp, seul le banc de touche s’offre à vous.


9-Edoubé Albert


Avantages : Voilà un professionnel du tourisme écolo qui a fait ses classes dans la Sanaga Maritime. Ce descendant de feu SM Kouoh'à Kotè sait déjà que Yôyô lui filera difficilement entre les doigts. Avec son ONG, Il multiplie les descentes sur le terrain. Pro actif et avant gardiste, il sait qu’à un moment donné le faciès comptera sur la décision finale. Il n'a pas tord.

Inconvénients : Ce Malimba incontournable de Dizanguè ne sait sans doute pas qu’a trop charger sa mule on la transforme en sapajou. Un conseil gratuit: Qu’il soit méthodique sur son implication au MCT de Yôyô au risque de liguer contre lui une armada de jeunes Malimba.


10-Mpocko Oscar


Avantages : Comment oublier les lunettes épaisses du beau-frère du Simon Dikanjo, comment oublier ce frère de papa Ulè. L’ex-époux de notre sœur Emma et ancien employé de la Socopao et de la Socomar est pour beaucoup un homme entier et profond. Il a entre autre beaucoup oeuvré pour Malimba( salaires des maîtres bénévoles,…). Dernier délégué régional du CODECAM pour le Littoral, il est aussi membre fondateur de ILIMBE-ILIMBE. Faut-il encore rappeler qu'il fût aussi président du comité d'organisation du Ngondo 2004 pour la pirogue.

Inconvénients : L’homme à la gâchette facile. Un Lucky Luke du verbe ! son emportement est un torrent d’insultes qu’il vaut mieux ne pas provoquer. Cela ne le sert pas toujours. Mais il n’en a cure.


11-Mounoumè Lobè Marceline


Avantages : La sœur de Me Eugène Matanda est une des cadres écoutées d’Ilimbe Ilimbe. Elle sait que le moindre dérapage engendrerait des dégâts collatéraux sur les nombreux autres Matanda. Sa prise de parole est toujours un véritable d’exercice d’équilibriste où des susceptibilités doivent être ménagées.

Inconvénients :Les nostalgiques du tout premier maire d’Edéa(Dikanda Henri) laissent entendre que les Matanda sont ceux qui capitalisent au mieux et à leurs propres fins cette saga. Ce mini grief ne facilite pas la progression de notre sœur Marceline à Edéa. Mais elle a plusieurs amulettes pour conjurer ces ragots.


12-Mbanjè Blaise


Avantages : Le Haut Représentant des Chef Malimba à Edéa est aussi une personnalité qui cherche le consensus à défaut du compromis. C’est tout à son honneur. Il a à présent toutes les qualités requises se hisser à la tête d’Ilimbe Ilimbe. Mais le dernier mot lui reviendra.

Inconvénients : Ceux qui se méfient de lui à Ilimbe Ilimbe le font passer pour un intrigant ambivalent qui ne cherche qu'a s’éterniser à la place de porte parole des Chefs. On lui attribue une litanie de suspicions à ce sujet. Bref, sa distanciation de la ''puissance doctrinale'' ne lui vaut pas que des amis.Mais il en faut beaucoup pour décontenancer cet artisan de la paix.


13-Essombe Henri


Avantages : Ce syndicaliste Malimba d’Alucam est l’espoir de beaucoup de demandeurs d’emplois saisonniers. C’est évidement important pour une ville comme Ediè où la bonne renommée va de bouche à oreille.

Inconvénients : Pour beaucoup de ressortissants de Malimba Océan il reste partiellement inconnu. Cela n’est pas valorisant quand on sait ce que représente maintenant cet estuaire de la Sanaga.


14-Tickè Théodore


Avantages : « Moutilédi » est en quelque sorte la plume des Malimba de l’océan. Ce Maljédu est si attaché à Malimba océan qu’on lui prête une sirène comme maîtresse.

Inconvénient : Il n’a jamais pu franchir le pas la publication et son don restera pour beaucoup un talent inachevé. Mais qui sait de quoi demain est fait.La mort de tétè Moukoudi Guillaume est aussi entrain de le fragiliser.


15-Edimo jean Baptiste


Avantages : L’homme politique, conseiller municipal de son état, ne tari pas d’ambitions. Le moins qu’on puis dire c’est que c’est légitime. Il ne veut pas perdre le temps dans les stratégies infécondes ; il fonce. La pédagogie est son matériau préféré.

Inconvénients : Quand on a au sein de sa mairie un ‘’frère’’ et collègue comme l’Ingénieur Essombè Sam Paul il vaut mieux revoir sa « résistance des matériaux ». Il ne doit plus négliger les alliances pour arriver au sommet soit d’Ilimbe ilimbe, soit de la mairie et pourquoi pas de la CUE qui ouvre désormais les bras aux Malimba.


16- Papa AZOBE (Lobè)


Avantages : L’ incontournable N° 2 de Caïman des années 60 avec le défun Didon (M. Epaka Henri) est aujourd’hui en retraite à Bona Ngang ba Diala. Ses admirateurs disent qu’il est prêt pour un retour définitif à Boongo. Ses nouvelles paternités avec notre jeune sœur Eoumba lui ont redonné une nouvelle jeunesse; une cure de jouvence.

Inconvénients : Intrigant et provocateur comme il sait l’être, l’homme sait aussi se faire inutilement des ennemis. Surtout aux lendemains des obsèques où, dit-on, le moulango mwa Ihangwa mouta moukouha serait sa première préoccupation.; et c'est un euphémisme


17-Papa Masso


Avantages : Avec ses Lunette de soleil noire et sa voix rauque, on l’assimile à un Robinson Crusoé dans son île . Celle de Boongo. Mais le souriant BonaMouyéma n’en a cure. Sa femme et lui savent faire la fête. S’il est la raison du départ de la plupart des Malimba de cet emblématique île, il saura également être à base du retour de la population là bas. L'homme a compris la force de la ressource humaine au village. Il préparerait une vaste opération de séduction et de relogement des Malimba dans l'île.

Inconvénients : Il traîne une réputation sulfureuse qui n’est pas sans rapport avec la vacuité de l’île mythique de Boongo. Il a tout intérêt à faire taire une telle renommée.


18-Kinguè Alain Fringant (Mbappè)


Avantages : Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années. Cette sagesse populaire est connue de tous. Ce que l’on sait moins en revanche c’est qu’elle sied à merveille à ce tribun trentenaire de Boloï, farouche défenseurs des traditions ancestrales. Sa voix stridente force à écoute active.

Inconvénients : Très taiseux lorsqu’il franchis Nkang’a Zock. Ce qui fait malheureusement de lui un jeune peu connu à Dizanguè par exemple ou à Douala.


19-Jojo Elame


Avantages :Le Délégué Régional-adjoint a un centre florissant de tourisme à Malimba farm. Ce qui lui donne incontestablement une belle carte de visite dans le quartier de l’ex-cellucam. D'ailleurs ce centre parle pour lui.Et en Bien.

Inconvénients : Il gagnerait mieux à affûter ses rames pour Yôyô où les environs. C’est là où se jouera l’avenir de l’industrie touristique de la région, voire du pays. Mais il tarde à redescendre le cour de la Sanaga. Est-ce à cause des conflits divers d'aujourd'hui?

20-Moukoudi Ernest

Avantages :Ce BonaMula (Eumba)est un fidèle de Dikanjo et de SM Epou dont il est le cousin . Il a l’avantage de savoir se rendre utile auprès d’ilimbe-ilimbe en temps de besoin.

Inconvénients : Ce maître d’école retraité gagnerait à être plus pédagogue dans la crise actuelle au risque de paraître insignifiant lors des grands rendez-vous.


21-Enonga Ngombi Charles

Avantages : Ce neveux de l'un des premiers administrateurs civils Malimba est un homme pondéré. Très peu loquace derrière ses fines lunettes, il a cette faculté qu’ont les enseignants d’avoir le recul devant la douleur et la joie.

Inconvénients : Des impatients souhaitent qu’il porte très haut et dès maintenant le nom de son père dont il peut profiter des conseils. Il a encore du temps devant lui mais beaucoup ne l’entendent pas de cette oreille.


22-Patience Ebellè Kutta

Avantages : La Secrétaire Général adjoint d’ilimbe ilimbe Edéa est une femme réseau. On peut difficilement se passer de ses assiduités et des ses conseils désireux. Drapée dans ses tissus essopi, elle arbitre sans cesse les priorités des réunions; les unes après les autres.

Inconvénients : Dans leurs philippiques, ses détracteurs la taxent de caisse enregistreuse ou tout simplement greffière sans pouvoir de décision, chargée de féminiser l’association à Edéa. Cela n’est pas seulement dévalorisant mais également maladroit à l’endroit de cette dame qui donne énormément de son temps pour les autres.


23-Moudoutè Lothin Stéphane


Avantages : C’est une valeur sûre de la jeunesse Malimba de France. Chef d’entreprise et indépendant, l’homme sait faire cohabiter les contraires. Doll’a Kabi et Celestin Mbonguè en savent quelque chose.Il sait aussi décloisonner la pensée pour ne pas la rendre unique. S'il passait au confessionnal beaucoup seraient étonné de ce qu'il sait des Malimba.

Inconvénients : Depuis quelques années ce moyo des antillais résident à Gennevilliers s’est un peu rétracte du tambourinage de la communauté. Il a tord car il sait se rendre utile. Ce retrait pourrait définitivement le déconnecter et le faire oublier de la grande famille Malimba qui ne cesse de grandir autour lui en France.


24-Matoko David


Avantages : C’est un débatteur hors pair, un mordu des NTIC. Au regard de ses congénères il fait office de « branché ». Malade il y a quelques mois, il a suscité beaucoup de compassion. Cela a constitué un énorme capital de sympathie pour lui. Le droit d’aînesse aidant, c’est le seul qui échappe aux vannes de Soppo Silvestre.

Inconvénients : A chacune de ses apparitions sur la toile ses adversaires s’amusent à le qualifier de simplet, prétextant que ses interventions sont souvent empreintes de niaiseries.


25 -Tonga Paul


Avantages : Ce quadragénaire Maljédu aux portes de la cinquantaine est un ami de Ndoumbè Marcelin. Charismatique à souhait, il ne mâche pas ses mots sur le conflit successoral actuel. Droit et longiligne comme une aiguille à tricoter, il n’est pas sans rappeler le De Gaulle des années 40. Sa force, il la tire de sa compagnie où les septuagénaires occupent une place prépondérante.

Inconvénients : Pour lui tout part du « Mulimba mwa Botina » et tout dois y revenir. Pire encore, seul le « Eong’a Bona Pembè(la marmite de Bonapembè) » guide les Malimba de là bas, d’ici et d’ailleurs. Cette conception a du mal à passer à Dizanguè et Edéa où l’on aime bien rappeler que Malimba est pluriel. Ce n’est pas après Nkang’a Zock qu’on trouvera beaucoup de ses amis.


26-Koutta Jean-Claude


Avantages : On le présente plus ce grand promoteur de spectacle camerounais. Très banché sur son business, il sait parfois donner la chance aux ressortissants Malimba du Cameroun . Mais il dit qu’il est souvent déçu par ses protégés qui ne cessent de le gruger, voire de l'escroquer.

Inconvénients : Très rigoureux et très pressant, il pousse parfois ses associés à commettre l’irréparable. Son attentisme vis-à-vis de son engagement total à Malimba Avenir exaspère plus d’un.


27 Itutu Dalvin


Avantages : Voila un linguiste Malimba comme on en a très peu. Ce qui frappe c’est sa jeunesse : moins de cinquante ans ! On le dit très ordonné dans la pensée et courtois dans le verbe. Par ailleurs, cet animateur des fora ilimbe-ilimbe et défenseur du Blog est pondéré et très porté sur l’ouverture vers les idées différentes des siennes. Il n’avance jamais des affirmations gratuites ; si ce n’est au conditionnel.

Inconvénients : Ce BonaMongo sait plus qu’il n’en dit. Ce qui n’est pas pour aider à l’éclosion du débat de vérité. Un tel esprit devrait davantage construire par l’écrit et la parole que par le silence et l'impassibilité.


28-Moubanjè Victor


Avantages : C’est l’oncle du Jean Paul Moubanjè, Chef Supérieur de Bossambo- Farm. Ce natif de Moulongo adore les médias et ceux-ci le lui rendent bien. Il faut dire qu’il est plutôt télégénique. De Londres à Paris certains disent de lui qu'il est le Chef que le neveu à malicieusement évincé du trône.

Inconvénients : Ses détracteurs lui font le reproche d’avoir été berné par son neveu Jean Paul au sujet de la chefferie de Bossambo Farm. D’autres plus acides, traite ses interventions de mièvres par rapport à son éviction de la notabilité. Il doit s’en mordre les doigts.


29- Sopp' a Njadè


Avantages : L’emblématique guérisseur de Dibongo est aussi un fin pêcheur à la ligne. D'ailleurs l’homme tire sa bonne renommée des soins en pharmacopée traditionnelle qu’il administre à ses patients selon la pure tradition pharaonique et abyssinienne.

Inconvénients : Il vit reclus à Dibongo et ses amis de jeunesse restés à Douala ne comprennent pas qu’il soit devenu à ce point un pantouflard de campagne. Comme quoi :« on ne lâche pas les cop’s ».


30- Manga Bozard


Avantages : Ce cadre retraité de la firme pétrolière Total et veuf depuis un peu plus d’un an était incontournable dans les assises Malimba. Avec Epoule Ernest et Mpocko Oscar ils formaient le trio magique de Moulongo à Douala. Ce bienheureux souvenir est un véritable label pour lui lorsqu’on aborde la question de la fidélité en amitié.

Inconvénients : Son jeune frère étant l’époux de la tante de Nanga Symphorien Sadrack, il a souvent du mal aux yeux des pro Ndoumbè à faire valoir un point de vue sur la question de la chefferie.

Le patriarche Moulongo a été souvent la cible des attaques terribles touchant à sa personne.Ces pourfendeurs lui rappellent maladroitement qu'il n'a droit qu'a la moitié de ses ambitions à Moulongo. Ce qui évidement très injuste pour ce haut serviteur de la communauté.

La rédaction